Tout savoir sur l’alimentation et sommeil du bébé et du jeune enfant

alimentation du bébé

Bien faire dormir un bébé

Il n’y a pas de recette magique pour faire dormir un bébé, mais il existe quelques astuces qui peuvent aider :

– créer une routine avant le coucher et la respecter le plus possible ;

– être attentif à ses signes de fatigue pour ne pas louper le passage du train du sommeil de bébé ;

– éviter de le nourrir juste avant de le mettre au lit ;

– lui donner un bain relaxant avant de le coucher ;

– lui lire une histoire ou chanter une berceuse ;

– lui masser doucement le corps avec une huile relaxante ;

– veiller à ce que la chambre soit calme, sombre et fraîche ;

– lui donner un objet rassurant pour qu’il se sente en sécurité (doudou, peluche, etc.) ;

– l’aider à exprimer ce qui le tracasse s’il a du mal à s’endormir ;

– ne pas le laisser pleurer sans raison et le rassurer si nécessaire ;

L’essentiel est le mettre dans de bonnes dispositions, de calme et de plénitude pour qu’il puisse trouver le sommeil sans ressentir l’angoisse d’être seul, loin de ses parents.

Alimentation et sommeil du bébé et du jeune enfant

Jusqu’à cinq ou six mois, les bébés ont encore besoin de beaucoup d’énergie pour se développer. S’ils pleurent la nuit, ils ont généralement faim et ont besoin d’être rassasiés. Il ne faut jamais laisser les bébés de cet âge pleurer, car ils ne peuvent pas encore reporter un besoin. S’ils ne reçoivent pas de nourriture, ils ont en fait peur de mourir de faim. En outre, s’ils ont pleuré trop longtemps, ils risquent de ne pas pouvoir se reposer de toute la nuit. Ce n’est que vers le sixième ou le septième mois que le bébé n’a plus besoin d’être nourri la nuit. De nombreux bébés commencent alors automatiquement à faire leurs nuits.

L’alimentation influence le rythme de sommeil des bébés

Diverses études ont montré que les enfants ne dorment pas mieux la nuit si on leur donne du lait particulièrement riche en calories ou du porridge enrichi. Mais un bébé ne parvient pas toujours à faire ses nuits tout seul. Les enfants nourris au sein apprécient particulièrement la proximité nocturne avec leur mère et, surtout au début, se réveillent toujours aux heures habituelles de l’allaitement. Ensuite, les parents doivent s’assurer que l’enfant retrouve le chemin du sommeil même sans être nourri : Placez les deux derniers repas plus près l’un de l’autre que les autres repas quotidiens, cela donnera à votre enfant suffisamment de calories pour passer la nuit sans avoir faim. Réduisez progressivement les repas du soir, pas tous ensemble. L’enfant doit d’abord s’y habituer. Vous pouvez caresser le bébé avec amour, lui parler doucement ou lui chanter sa berceuse habituelle. Cependant, ne le sortez pas de son lit, n’allumez pas la lumière et ne faites pas de bruit, cela pourrait signaler la fin de la nuit. Il faut également éviter de changer la couche du bébé la nuit, car le refroidissement par évaporation réveille le bébé. Le bercement et la balade en voiture ne sont pas des solutions, car l’enfant doit apprendre à se rendormir tout seul. Et un autre vieux conseil de sage-femme : n’oubliez pas de ne pas proposer d’alternative au sein ou au biberon, ou vous courrez après la soif ou la tétine à l’avenir !

Pourquoi acheter une fontaine à eau filtrée ?
Bronchiolite : quels sont les signes ?